Blablabla !

Publié le 12 Janvier 2009

On s’est trouvé un bar sympa.

Une fois installé, on a parlé de tout ce qui nous venait en tête.

Du monde qui nous entourait, du réveil, du sentiment de folie.

Son histoire me semblait floue, impalpable.

Elle savait quelque chose, mais changeait de conversation si j’essayais de la faire parler.

 

Je m’en fichais, j’avais tout mon temps.


cliquez sur l'image pour l'agrandir

Rédigé par nkarna

Repost 0
Commenter cet article